EXALAB Biologie médicale

Laboratoires de biologie médicale a Bordeaux et en Gironde

Exalab Laboratoires > Patients > Analyses > Facteur rhumatoïde

Facteur rhumatoïde


Source : www.labtestsonline.fr

Ce test permet la détection et le dosage du facteur rhumatoïde (FR). Le FR est une immunoglobuline, de type IgM le plus souvent, ayant une activité auto-anticorps dirigée contre les immunoglobulines G humaines (les immunoglobulines sont des protéines permettant la défense de l’organisme contre les infections).
Le FR n’entraîne pas directement des lésions articulaires, mais il induit la réaction inflammatoire de l'organisme qui contribue alors à la destruction articulaire via un mécanisme auto-immun.
Le dosage de FR est sensible mais peu spécifique, ce qui implique qu'il peut être positif dans d'autres pathologies que la polyarthrite rhumatoïde (PR). Le FR est étroitement associé à la PR, il n’est ni indispensable ni suffisant pour affirmer le diagnostic. Il peut être présent dans d'autres maladies auto-immunes, telles que le syndrome de Gougerot-Sjögren (dans 30 à 80% des cas), dans certaines infections bactériennes et virales persistantes (exemple: dans 1 cas sur 2 d’hépatite virale C), sa prévalence augmente avec l’âge (de 5% chez le sujet sain de moins de 50 ans à 15% chez le sujet de plus de 70 ans).

But de l'examen 


Cet examen permet d'aider au diagnostic de la polyarthrite rhmatoïde (PR) et compléter le diagnostic du syndrome de Gougerot-Sjögren.
Cet examen est nécessaire lorsque votre médecin pense que vous présentez des symptômes évocateurs de la polyarthrite rhumatoïde
 

Prélèvement  


Un échantillon de sang est recueilli dans une veine du bras, au pli du coude le plus souvent.
 

Prescription  

Le facteur rhumatoïde (FR) est utilisé pour aider au diagnostic de la polyarthrite rhmatoïde et la différencier d’autres formes d'arthriteset d'autres affections avec douleurs articulaires, inflammation et ankylose.
Les anticorpsanti-peptides cycliques citrullinés (anti-CCP) sont des auto-anticorps de développement récent. Ils sont très intéressants pour le diagnostic précoce des polyarthrites rhumatoïdes. Lorsque ce dosage est positif, il permet de prédire avec une spécificité supérieure à 95 % le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde mais il peut être retrouvé positif, plus rarement, dans d’autres maladies inflammatoires (par exemple chez 5 % des syndromes de Gougerot-Sjögren).
La demande peut être complétée par des tests explorant l’auto-immunité comme la recherche des AAN (anticorps antinucléaires), par les marqueurs d'inflammation (CRP (protéine C-réactive) et VS (vitesse de sédimentation)) et par une numération-formule (NFS).

Interprétation du résultat 

Chez les patients présentant des symptômes et signes cliniques de la PAR, une concentration importante de FR indique qu'ils sont probablement atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR). 70-90% des patients atteints de PR ont un test FR positif. De même un résultat FR positif chez les patients présentant des symptômes du syndrome de Goujerot-Sjögren est compatible avec ce diagnostic puisque le FR est retrouvé dans 30 à 80% des cas.

Un test FR négatif n'exclut pas le diagnostic de PAR. Environ 20% des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde auront un test FR négatif.

Un résultat FR positif peut également être observé chez les patients en bonne santé et chez des patients atteints d'affections telles que: infections bactériennes et virales, endocardite, tuberculose, syphilis, lupus érythémateux disséminé (lupus), sarcoïdose, cancer, ou atteinte hépatique, pulmonaire ou rénale. Le test FR n'est pas utilisé pour diagnostiquer ou surveiller ces maladies.
 

Compléments d’information

 
Le test FR n'est pas spécifique de la PR ou du syndrome de Gougerot-Sjögren et ne permet pas d’affirmer le diagnostic. Le résultat doit être interprété en corrélation avec les symptômes et l'histoire du patient, et avec la recherche des anti-CCP, les tests de l'inflammation tels que la VS ou la CRP. De plus, la fréquence des résultats FR faux positifs augmente avec l’âge.
 

Questions fréquentes


1. Un taux élevé de FR signifie-t-il que mon arthrite est grave?
Une concentration élevée de FR permet le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde (PR). Chez les patients atteints de PAR, les concentrations de FR peuvent persister ou fluctuer et être corrélées avec la sévérité des signes ou des symptômes de la maladie. S'il est vrai qu’une concentration élevée de cet auto- anticorps est souvent détectée chez des personnes avec une polyarthrite rhumatoïde active, une concentration élevée de FR peut également être retrouvée chez les patients atteints d'un syndrome de Gougerot-Sjögren ou d'autres pathologies inflammatoires.
La surveillance biologique des patients atteints de PR inclut notamment la mesure des marqueurs de l’inflammation comme la CRP et la VS.
Un augmentation de la concentration de FR dans le sang peut également être observée lors d’une infection quelle qu’elle soit, lors d’infection virale (hépatite C,…), d’endocardite, de tuberculose, de syphilis, de lupus érythémateux disséminé (lupus), de sarcoïdose, de cancer, ou d’atteinte hépatique, pulmonaire ou rénale.

Vous êtes...

Patient
Préleveur
Prescripteur

Vos résultats d'analyse FAQ

Actualités

Un symposium EXALAB dédié au diabète

Le 9 novembre dernier, le Palais de la Bourse a acceuilli le symposium EXALAB dédié au diabète type 2, animé d'une conférence du Professeur Vincent RIGALLEAU

Gros succés pour ce symposium qui a réuni 150 personnes très intéréssées !! De riches échanges ont ponctué l'évènement !














En savoir +