EXALAB Biologie médicale

Laboratoires de biologie médicale a Bordeaux et en Gironde

Exalab Laboratoires > Patients > Analyses > Lactate

Lactate


Source : www.labtestsonline.fr

Ce test mesure la concentration de lactate dans le sang ou plus rarement dans le liquide céphalo-rachidien. Le lactate est la forme ionisée de l'acide lactique. Il est produit par les cellules musculaires, les globules rouges, les cellules du cerveau ou d'autres tissus pendant la production énergétique anaérobie (sans oxygène) et est présent de façon habituelle en faible concentration dans le sang. La production d'énergie aérobie est le processus préféré du corps mais il nécessite une concentration adéquate d'oxygène. La production énergétique aérobie a lieu dans la mitochondrie, petit organite présent dans toutes les cellules du corps, qui utilise le glucose et l'oxygène pour produire de l'ATP (adénosine triphosphate) qui est la source d'énergie principale des cellules.
Quand les concentrations d'oxygène cellulaires sont basses, ou que les mitochondries ne sont pas fonctionnelles, les cellules peuvent utiliser la production énergétique anaérobie pour métaboliser le glucose et produire de l'ATP. Dans ce processus, de l'acide lactique est produit et peut s'accumuler rapidement. Quand les concentrations en acide lactique augmentent dans le sang, il y a hyperlactacidémie souvent associée à une acidose. Le corps peut souvent compenser les effets de l'hyperlactacidémie, mais l'acidose peut être suffisamment sévère pour rompre l'équilibre acido-basique (variation de pH) et provoquer des symptômes tels que faiblesse musculaire, respiration rapide, vomissements, sueurs et aller jusqu'au coma.
On distingue classiquement deux types d’acidose lactique: A et B. Le type A est dû à une diminution de l'oxygène disponible pour les tissus pouvant résulter d’une captation inadéquate d'oxygène par les poumons et/ou une diminution du flux sanguin (hypoperfusion). Les causes les plus fréquentes sont les défaillances cardiaques (infarctus, insuffisance ou arrêt cardiaque), respiratoires (insuffisance ou détresse respiratoire) ainsi que l’hémorragie.

Le type B est rencontré lorsque la production de lactate est augmentée sans déficit de l’oxygénation (infection bactérienne sévère, leucémie, lors de la prise de certains médicaments) ou lorsque l’élimination du lactate par l’organisme est diminuée (insuffisance hépatique, insuffisance rénale) ainsi que dans certaines maladies héréditaires du métabolisme et des maladies mitochondriales (formes de dystrophie musculaire avec production normale d'ATP). Dans la plupart des cas, l’hyperlactacidémie résulte à la fois d’un excès de production et d’un défaut d’élimination du lactate.
Un exercice intensif peut également augmenter la concentration sanguine en lactate.
 

But de l'examen 


Cet examen permet d'aider à dépister une hypoxie ou d'autres maladies qui peuvent causer un excès de production ou un défaut d'élimination de lactate dans le sang.
 

Prélèvement  


Un échantillon sanguin est obtenu par un prélèvement à l'aiguille dans une veine du bras. Parfois, un prélèvement artériel peut être nécessaire.
Occasionnellement un prélèvement de liquide céphalo-rachidien est prélevé au niveau de la colonne vertébrale en pratiquant une ponction lombaire. 
 

Prescription  

Le dosage de lactate est demandé pour diagnostiquer et mesurer une hyperlactacidémie. Il peut être associé à la mesure des gaz du sang (pour visualiser l'équilibre acido-basique et l'oxygénation) en particulier dans un contexte d’hypoxie. Il peut également être associé au dosage du pyruvate (un autre métabolite impliqué dans la production d'énergie) et/ou avec d'autres tests tels que le dépistage métabolique. Chez les patients nécessitant une prise en charge rapide (troubles respiratoires et/ou cardiaques), les concentrations en lactate peuvent être demandées à des intervalles réguliers pour aider à la prise en charge et observer la réponse au traitement. Les mesures de la concentration en lactate sont généralement faites sur du sang veineux mais du sang artériel peut aussi être nécessaire essentiellement quand le dosage de lactate est couplé aux gaz du sang. Un lactate dans le liquide céphalo-rachidien peut être prescrit en même temps qu'un dosage de lactate sanguin pour distinguer une méningite virale d'une méningite bactérienne.
Une détermination de lactate veineux ou artériel peut être demandée devant des signes d'hypoxie comme une respiration rapide, une pâleur, des sueurs, une faiblesse musculaire, des douleurs abdominales ou un coma. Le dosage peut également être prescrit par le médecin s'il suspecte chez son patient une pathologie cardiaque (infarctus, insuffisance cardiaque), une insuffisance rénale ou un diabète non contrôlé. La concentration en lactate peut être initialement demandée avec d'autres tests et s'il est élevé, il devra être vérifié.
Les concentrations en lactate dans le sang et le liquide céphalo-rachidien peuvent être demandées dans certains cas lorsque le patient présente des symptômes de méningite (maux de tête importants, fièvre, éventuellement perte de conscience).
 

Interprétation du résultat 


Les concentrations en lactate peuvent être augmentées dans de nombreuses situations qui diminuent l'oxygène disponible dans le corps, l'augmentation de production de lactate, et/ou la diminution de la dégradation du lactate. La concentration en lactate peut être augmentée dans les maladies héréditaires du métabolisme et les maladies mitochondriales. Cette augmentation peut être également causée par certains médicaments tels que la metformine (Glucophage® pris par de nombreuses personnes diabétiques) et l’isoniazide (traitement anti-tuberculeux).
En général, l'augmentation en lactate est corrélée avec la sévérité de la pathologie.
La présence d'un excès de lactate ne signe pas un diagnostic (il faut rechercher la cause de cette augmentation). En général, quand un patient a une méningite, l’augmentation importante dans le liquide céphalo-rachidien de la concentration en lactate suggère plutôt une méningite bactérienne alors qu'une concentration normale ou légèrement élevée est plus souvent rencontrée dans des méningites virales.
Quand le patient est traité pour une acidose lactique, la diminution des concentrations en fonction du temps reflète une bonne réponse au traitement.
 

Compléments d’information 

Une augmentation de la concentration en lactate peut être mise en évidence dans les déficits en thiamine (vitamine B1).
 

Questions fréquentes


Y-a-t-il quelque chose que je puisse faire pour diminuer ma concentration en lactate ?

Généralement non. Toutefois, si votre concentration en lactate est due à une pathologie que vous connaissez telle qu'un diabète non contrôlé ou à une substance qui n'est pas recommandée telle que l'éthanol, vous pouvez être capable de le diminuer en contrôlant le diabète et en évitant l'alcool. Si une maladie métabolique vous a été diagnostiquée, le suivi du traitement devrait contrôler votre concentration en lactate. Si l'augmentation est due à des conditions transitoires telles qu'un choc ou une infection, la concentration retombera à la normale après une prise en charge thérapeutique. La concentration élevée de lactate due à un effort intense retourne à la normale après le repos.


Pourquoi mon médecin choisit-il de mesurer la concentration artérielle en lactate plutôt que la concentration  veineuse ?

La mesure de la concentration en lactate dans le sang artériel peut être préférable au sang veineux car il reflétera mieux le lactate circulant dans l’organisme dans son ensemble. Votre médecin peut préférer le dosage du lactate artériel pour ces raisons ou parce que les gaz du sang sont réalisés en même temps (et le même prélèvement peut être utilisé). Quand d'autres tests artériels ne sont pas utiles, le médecin peut demander un lactate veineux car il donne un très bon reflet de vos concentrations en lactate et le prélèvement est beaucoup moins inconfortable.

Vous êtes...

Patient
Préleveur
Prescripteur

Vos résultats d'analyse FAQ

Actualités

Votre laboratoire de LANGON déménage !

Fermeture exceptionnelle le lundi 10 aprés-midi : 
Votre laboratoire EXALAB de Langon déménage !
A partir du mardi 10 juillet 2017, votre laboratoire est transféré à l'adresse suivante :

74, cours du Général Leclerc
33210 Langon


Tel : 05 56 63 38 55

Horaires :
Du lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30
Le samedi de 7h30 à 12h00

Profitez de 20 places de parking 
En savoir +