EXALAB Biologie médicale

Laboratoires de biologie médicale a Bordeaux et en Gironde

Exalab Laboratoires > Patients > Analyses > PAL

PAL


Source : www.labtestsonline.fr

La phosphatase alcaline est une enzyme présente en quantité importante dans l'os et dans le foie. Des quantités plus faibles sont trouvées dans les intestins et dans le placenta. Chacun de ces organes synthétise des formes différentes. Ces différentes formes sont appelées isoenzymes.

But de l'examen 

Cet examen permet de dépister une maladie hépatique ou osseuse ou lors du suivi thérapeutique de ces pathologies.
En tant qu'élément des tests fonctionnels du foie (bilan hépatique) ou lorsque quelqu'un présente les symptômes d'une maladie hépatique ou osseuse.
 

Prélèvement  

Un échantillon sanguin est prélevé par ponction veineuse au pli du coude.

Prescription  

Lorsqu'une personne présente des signes de maladie hépatique, des concentrations très élevées de PAL peuvent indiquer que les canaux biliaires sont plus ou moins obstrués ou enflammés ou que le foie est infiltré par une tumeur. La PAL est aussi souvent augmentée chez les personnes qui ont un cancer avec métastase hépatique ou osseuse. Lorsqu'une personne souffrant d'un cancer du foie ou des os répond favorablement au traitement, la concentration de PAL va diminuer. Lorsque la personne présente des concentrations élevées de PAL et que le médecin n'en connaît pas la cause, l'analyse des isoenzymes de la PAL est demandée pour essayer d'en déterminer l'origine. 
La PAL fait généralement partie d'un bilan de routine appelé bilan hépatique. Elle est en général demandée avec plusieurs autres analyses lorsqu'un patient présente des symptômes d'un trouble hépatique ou osseux.
 

Interprétation du résultat 


Des concentrations élevées de PAL sont habituellement dues à un trouble des os ou du foie. Si d'autres éléments du bilan hépatique comme la biblirubine, la gamma-glutamyl transférase (GGT) or l'alanine aminotransférase (ALAT) sont aussi augmentés, ceci signifie généralement que la PAL vient du foie. Cependant, si les concentrations de calcium et de phosphate sont modifiées, ceci suggère que la PAL peut provenir de l'os. Dans certaines formes de maladies hépatiques, la PAL est généralement moins augmentée que l'ASAT et l'ALAT. Cependant, quand les canaux biliaires sont bloqués (par exemple par des calculs, des cicatrices laissées par des calculs antérieurs ou une opération chirurgicale, ou une tumeur) la PAL et la bilirubine peuvent être beaucoup plus augmentées que l'ASAT ou l'ALAT. La PAL peut aussi être augmentée dans les maladies osseuses telle que la maladie de Paget (au cours de laquelle les os sont hypertrophiés ou déformés) ou dans certains cancers qui envahissent l'os. 
 

Compléments d’information 

La grossesse peut provoquer une augmentation de PAL. Les enfants ont des concentrations plus élevées de PAL parce que leurs os sont en croissance, et la PAL est souvent très augmentée pendant la phase de croissance qui intervient à des âges différents chez les adolescents de sexe masculin ou féminin.
La prise d'un repas peut augmenter légèrement la concentration de PAL pendant quelques heures chez certaines personnes. Le test devrait idéalement être réalisé après un jeûne d'une nuit. Certains médicaments, spécialement des médicaments utilisés pour traiter des troubles psychiatriques peuvent provoquer des augmentations de la PAL, mais les augmentations importantes sont rares.

Questions fréquentes

Quels autres tests sont utilisés pour évaluer les maladies du foie?  

Les autres tests hépatiques comprennent la mesure d'enzymes trouvées dans les cellules du foie comme l'alanine aminotransférase (ALAT), la gamma-glutamyl transférase (GGT), l'aspartate aminotransférase (ASAT) et la bilirubine (produit de dégradation de l'hémoglobine des globules rouges par le foie).
 

Qui est à risque d'une maladie du foie ?
 
Bien que beaucoup de choses puissent endommager le foie, les causes principales d'une maladie du foie sont les infections virales et l'abus d'alcool. Dans de rares cas, quelques médicaments peuvent léser le foie; votre médecin peut suggérer de faire des tests hépatiques de temps à autre si vous prenez un de ces médicaments. Certaines maladies héritées de vos parents peuvent aussi provoquer des dommages hépatiques.
 

Quels signes devraient m'alerter d'une maladie du foie?
 
Dans de nombreux cas, la maladie hépatique montre peu de symptômes. Lorsque le foie est rapidement endommagé (une maladie appelée hépatite aiguë), la peau et le blanc des yeux deviennent souvent jaunes, l'urine devient brune, et les selles perdent leur coloration habituelle. Dans les derniers stades, la maladie hépatique peut provoquer de la confusion mentale, un gonflement de l'abdomen, et des pertes de sang par vomissements.

Vous êtes...

Patient
Préleveur
Prescripteur

Vos résultats d'analyse FAQ

Actualités

Un symposium EXALAB dédié au diabète

Le 9 novembre dernier, le Palais de la Bourse a acceuilli le symposium EXALAB dédié au diabète type 2, animé d'une conférence du Professeur Vincent RIGALLEAU

Gros succés pour ce symposium qui a réuni 150 personnes très intéréssées !! De riches échanges ont ponctué l'évènement !














En savoir +