EXALAB Biologie médicale

Laboratoires de biologie médicale a Bordeaux et en Gironde

Exalab Laboratoires > Patients > Analyses > Syphilis

Syphilis


Source : www.labtestsonline.fr

Le diagnostic biologique met en évidence la bactérie à l’origine de la syphilis, Treponema pallidum. La syphilis est une maladie humaine sexuellement transmissible. On peut en guérir très facilement, mais non traitée elle peut provoquer de sérieux problèmes de santé.

But de l'examen 

Cet examen permet de  rechercher une infection syphilitique. Il est nécessaire si vous présentez des symptômes d’infection syphilitique; si vous êtes porteur d'une autre infection sexuellement transmise (IST) ou si vous êtes enceinte.
 

Prélèvement  

Il existe différentes méthodes pour mettre en évidence une infection syphilitique.
  • Prélèvement sur chancre (sérosité) sur les lésions primaires (col de l’utérus, pénis, anus, gorge) à l'aide d'un écouvillon.
  • Prélèvement sanguin veineux au pli du coude pour détecter les anticorps syphilitiques.
  • Prélèvement du liquide céphalo-rachidien (ponction lombaire) en cas de syphilis neurologique (syphilis tertiaire).

Prescription  

Il permet d’affirmer le diagnostic de syphilis.
Votre médecin peut vous prescrire cet examen:
  • Si vous êtes porteur d’un chancre (ulcération) sur les organes génitaux externes ou dans la gorge.
  • Si vous êtes suivi pour une autre infection sexuellement transmissible (par exemple une blennorragie ou gonococcie).
  • Si vous êtes enceinte, car une infection syphilitique non traitée peut atteindre le fœtus et provoquer son décès.
  • Si vous vous plaignez de symptômes non spécifiques mais qui ressemblent à ceux d’une syphilis active.
 

Interprétation du résultat 

Si un prélèvement (sérosité au niveau du chancre)  révèle l’agent contaminant de la syphilis (Tréponema pallidum), vous êtes porteur d’une infection active qui nécessite rapidement un traitement antibiotique.
Le prélèvement sanguin détecte la présence d’anticorps que l’organisme fabrique pour lutter contre l’infection, un test positif indique que vous avez soit une infection récente soit ancienne.
Le prélèvement sanguin peut ne retrouver aucun anticorps jusqu’à 3 mois après l’exposition à la bactérie.
Par contre, les anticorps restent dans l’organisme pendant des années, une infection ancienne même traitée laissera toujours des anticorps et un test positif.
Si vous avez une syphilis dans vos antécédents, vous devez le signaler à votre médecin. Ces informations lui permettront de vous prescrire les tests les plus appropriés pour diagnostiquer une nouvelle infection.

Compléments d’information 

Quelques tests syphilitiques ne sont pas spécifiques et peuvent entraîner des fausses positivités.
Des résultats positifs doivent être contrôlés avec des tests plus spécifiques.
Si vous avez une activité sexuelle intense, vous devez consulter un médecin devant toute éruption cutanée ou ulcération sur l’appareil génital.
Si vous déclarez une syphilis, votre partenaire sexuel devra également aller consulter un médecin et recevoir un traitement si besoin.
Si vous êtes infecté par la syphilis, vous risquez de manière plus importante de contracter une autre maladie sexuellement transmissible, en particulier le virus VIH à l’origine du SIDA.

Questions fréquentes

Quels sont les symptômes de la syphilis ?

Les premiers symptômes de la syphilis peuvent ne pas se voir immédiatement. L’incubation du stade primaire varie de 10 jours à 3 mois. Une ulcération appelée chancre apparaît habituellement sur le pénis ou le vagin. Le chancre peut être indolore, ne pas être remarqué et disparaître en quelques semaines.


Que va-il se passer si je ne suis pas traité ?

La syphilis secondaire débute 3 à 6 semaines après l’apparition du chancre. Elle est dominée par une éruption cutanée qui guérit en quelques semaines ou mois. Il peut exister d’autres symptômes comme de la fièvre ou une angine.
Non traitée la syphilis peut évoluer de manière latente pendant une période asymptomatique et non contagieuse. Cependant dans un tiers des cas, il existe une évolution vers une forme tardive,  la syphilis tertiaire. La bactérie altère les fonctions cardiaques, les yeux, le cerveau, le système nerveux, les articulations et les os, et presque toutes les autres parties du corps. Ce stade tertiaire peut évoluer pendant des années entraînant un tableau final associant une démence, une cécité, des problèmes neurologiques, des troubles cardiaques et la mort.


Comment se transmet la syphilis ?

La bactérie se transmet au contact direct d’une ulcération syphilitique. Ceci a lieu généralement à l’occasion d’un rapport sexuel de type vaginal, anal ou oral.
Une mère infectée peut transmettre l’infection à son fœtus lors de la grossesse avec des conséquences sérieuses pour l’enfant à naître.


Quel en est le traitement ? 

Le traitement de la syphilis repose sur l’administration d’un antibiotique de type pénicilline.
Les infections aigues se traitent très facilement.
Un traitement plus long peut être nécessaire pour des patients qui ont été infectés pendant plus d’une année.


Comment prévenir la syphilis ?

Les hommes et les femmes sexuellement actifs peuvent réduire leur risque de contracter la syphilis en diminuant le nombre de partenaires et en utilisant correctement et de manière fréquente des préservatifs.

Vous êtes...

Patient
Préleveur
Prescripteur

Vos résultats d'analyse FAQ

Actualités

Votre laboratoire de LANGON déménage !

Fermeture exceptionnelle le lundi 10 aprés-midi : 
Votre laboratoire EXALAB de Langon déménage !
A partir du mardi 10 juillet 2017, votre laboratoire est transféré à l'adresse suivante :

74, cours du Général Leclerc
33210 Langon


Tel : 05 56 63 38 55

Horaires :
Du lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30
Le samedi de 7h30 à 12h00

Profitez de 20 places de parking 
En savoir +