EXALAB Biologie médicale

Laboratoires de biologie médicale a Bordeaux et en Gironde

Exalab Laboratoires > Patients > Analyses > Vitamine D

Vitamine D


Source : www.labtestsonline.fr

Il existe deux formes de vitamine D qui peuvent êtres dosées dans le sang: la 25-hydroxy-vitamine D et la 1,25-dihydroxy-vitamine D. La 25-hydroxy-vitamine D est la forme majoritaire de l’hormone dans le sang. Elle est biologiquement inactive, et elle va être transformée en 1,25-hydroxy-vitamine D qui est la forme active. Du fait de sa longue persistance dans le sang et parce que sa concentration est supérieure à celle de la 1,25-dihydroxy-vitamine D, la 25-hydroxy-vitamine D est la plus communément dosée pour apprécier le statut vitaminique d’un individu. Le dosage de la 1,25-dihydroxy-vitamine D est réalisée en vue d’apprécier la transformation au niveau du rein de la forme inactive 25-hydroxy-vitamine D en forme active 1,25-dihydroxy-vitamine D.
 
La vitamine D possède une double origine: a) production au niveau de la peau suite à une exposition solaire (endogène) et b) apport par les aliments et les additifs alimentaires (exogène). Ces deux types de vitamine D ont des structures chimiques légèrement différentes et elles se distinguent par les indices de leur nom chimique mais ont toutes deux la même activité biologique. La vitamine D2 (ergocalciférol) se retrouve dans les aliments d’origine végétale et dans la plupart des préparations de vitamines et de suppléments tandis que la vitamine D3 (cholécalciférol) est la seule forme produite par le corps, présente dans les aliments d’origine animale elle est également utilisée dans certaines formulations avec des doses élevées pour le traitement de carence sévère en vitamine D.
 
Les deux types de vitamine D2 et D3 sont transformés une première fois au niveau hépatique en 25-hydroxy-vitamine D, puis une deuxième fois au niveau rénale en 1,25-dihydroxy-vitamine D. Le principal rôle de la vitamine D est d’aider à la régulation de l’absorption du calcium, des phosphates et à un degré moindre du magnésium. La vitamine D est essentielle pour la croissance et la santé osseuse; sans elle, les os sont fragiles, malformés et incapables de se réparer normalement, ce qui est à l’origine d’une maladie dénommée rachitisme chez l’enfant et ostéomalacie chez l’adulte. La vitamine D a également été impliquée dans la régulation de l’auto-immunité.

 

But de l'examen 


Cet examen permet  d’explorer un problème lié au métabolisme osseux ou à la fonction parathyroïdienne, pour évaluer une possible carence en vitamine D ou les retentissements d’une malabsorption, et pour surveiller les patients traités par de la vitamine D.
Il est nécessaire lorsque votre taux de calcium, phosphore et/ou hormone parathyroïdienne est anormal, dans le cadre d’une exploration de certaines formes de pathologies osseuses ou si vous avez une insuffisance rénale ou bien une maladie du tractus gastro-intestinal à l’origine d’une malabsorption.

Prélèvement  


Un échantillon sanguin est prélevé par ponction veineuse au pli du coude.
 

Prescription  

 
Le dosage de la 25-hydroxy-vitamine D est prescrit pour savoir si une fragilité osseuse, une malformation osseuse ou bien une perturbation du métabolisme du calcium (se traduisant par des dosages de calcium, phosphates ou PTH anormaux) peuvent être apparus à la suite d’une carence ou d’un excès de vitamine D.
La vitamine D est une vitamine liposoluble qui est absorbée par l’intestin comme de la même façon qu’une matière grasse. C’est pourquoi son dosage est parfois prescrit pour surveiller et garantir aux patients atteints de maladie qui interfèrent avec l’absorption des graisses, comme la mucoviscidose et la maladie de Crohn, que leurs concentrations en vitamine D soient suffisantes. Le dosage de la vitamine D est aussi prescrit quelque fois pour apprécier l’efficacité d’un traitement par de la vitamine D, du calcium, des phosphates et/ou une supplémentation en magnésium.

 

Interprétation du résultat 



De faibles concentrations en 25-hydroxy-vitamine D peuvent signifier que votre exposition au soleil est insuffisante ou que votre alimentation n’apporte pas suffisamment de vitamine D par rapport aux besoins de votre organisme; qu’il a y un problème avec son absorption au niveau intestinale, ou bien qu’une quantité importante n’est pas transformée en 25-hydroxy-vitamine D au niveau du foie (ce qui signifie son absence de la circulation sanguine). Occasionnellement, les médicaments utilisés dans le traitement des crises épileptiques, en particulier la phénytoïne (fosphénytoïne), peuvent perturber la production de 25-hydroxy-vitamine D par le foie.
Certaines études ont montré qu’une carence en vitamine D pouvait accroître le risque de développer certains cancers, pathologies auto-immunes et maladies cardiovasculaires.
 
Des concentrations élevées en 25-hydroxy-vitamine D sont généralement le reflet d’une supplémentation excessive en vitamines ou autres suppléments nutritionnels.
 
De faibles concentrations en 1,25-hydroxy-vitamine D peuvent être observées au cours de l’insuffisance rénale chronique et c’est une des premières manifestations survenant lors de la maladie rénale.
 
Des concentrations élevées en 1,25-hydroxy-vitamine D peuvent survenir lorsqu’il y a un excès en hormone parathyroïdienne ou au cours de maladies, telles que la sarcoïdose ou certains lymphomes, dans lesquelles une production de 1,25-dihydroxy-vitamine D se fait ailleurs qu’au niveau des reins.
 
 

Compléments d’information 


Des concentrations élevées en vitamine D et en calcium peuvent entraîner une calcification et des lésions au niveau de certains organes en particulier les reins et les vaisseaux sanguins.
 
Si les concentrations en magnésium sont trop faibles, cela peut entraîner une concentration faible en calcium qui est résistante à la vitamine D et à la régulation par l’hormone parathyroïdienne. Il peut être nécessaire de recourir à une supplémentation à la fois en calcium et en magnésium pour retrouver un fonctionnement normal.

 

Questions fréquentes


 
Enrichir le lait et les céréales en vitamine D est-il une bonne pratique ?
 
Oui. La quantité de vitamine D produite par le corps peut être insuffisante, en particulier lorsque l’exposition au soleil est limitée (en hiver, dans les endroits couverts avec temps nuageux, ou lorsque le style de vie ne permet pas à la peau d’être exposé aux rayons du soleil). Etant donné que la vitamine D d’origine alimentaire est présente naturellement dans seulement certains aliments comme l’huile de foie de morue, l’apport alimentaire peut être insuffisant pour la plupart des gens. Au Royaume-Uni et au Canada, la vitamine D est ajoutée à de nombreuses céréales et préparations pour nourrissons ainsi que dans les margarines où la vitamine D a été ajoutée pour réduire le rachitisme et l’ostéomalacie dans certaines régions du Royaume-Uni (le beurre est une source de vitamine D mais la margarine est souvent utilisée à la place du beurre). La majeure partie de la vitamine D est produite à partir de l’action du soleil sur la peau, mais certains groupes de personnes sont moins exposées aux rayons du soleil, comme par exemple les enfants et les personnes âgées, en particulier si elles vivent dans la partie nord du pays. 
 
Puis-je trouver de la vitamine D dans le yaourt et le fromage?
 
Contrairement à certains pays, le lait n’est pas systématiquement enrichi en vitamine D en France, mais en général les produits laitiers contiennent de la vitamine D. Les apports nutritionnels conseillés en vitamine D pour la population française varie de 5 à 10 µg selon l’âge et le sexe. Ainsi, les aliments les plus riches en vitamines D sont les poissons de mer gras, quel que soit leur mode de préparation et de conservation. De faibles quantités de vitamine D sont également apportées par les viandes, les abats, les pâtés, les champignons.
 
 
Existe-t’il d’autres utilisations pour la vitamine D ?
 
Oui, il existe une forme topique de la vitamine D en crème utilisée dans le traitement du psoriasis. Des recherches sont en cours pour élargir son utilisation à d’autres domaines, notamment son utilisation potentielle pour aider à contrôler les pathologies auto-immunes.
 
 
La vitamine D est elle essentielle lors des supplémentations en calcium ?
 
Puisque l’absorption du calcium dépend de la vitamine D, de nombreux fabricants de suppléments en calcium ajoutent de la vitamine D pour assurer une absorption optimale du calcium. Si vous avez des quantités suffisantes en vitamine D provenant d’autres sources, l’addition de vitamine D n’est pas nécessaire. La quantité de vitamine D présente dans ces comprimés n’est pas susceptible d’entraîner des excès de vitamine D ou d’être préjudiciable à la santé.